Défi énergétique : la rénov’action en jeu !

mardi 29 août 2017

Face aux enjeux énergétiques imminents, les initiatives se multiplient au Luxembourg pour répondre positivement aux directives européennes, notamment dans le secteur de la construction. Matériaux innovants, mais aussi nouvelles techniques et technologies voient ainsi le jour, offrant aux bâtiments des perspectives nouvelles. L’intégration du BIM – Building Information Modeling dans le processus de planification et de construction en est d’ailleurs un exemple concret. La rénovation fait partie intégrante de cette mutation du secteur, faisant elle-aussi évoluer ses techniques.

Dans ce contexte, Neobuild, pôle d’innovation technologique de la construction durable, et le Fonds du Logement, en charge du développement du logement et de l’habitat, s’emparent du sujet en menant pour le Luxembourg le  projet international « E=0 » piloté par EnergieSprong – littéralement « saut énergétique »  en néerlandais - pour lequel il vient d’obtenir 5,4 millions d’euros de fonds européens par le biais du programme Interreg Nord-Ouest Europe.

Ce projet européen, soutenu nationalement par les Ministères de l’économie et du logement, vise à réduire à zéro la consommation énergétique des logements, par leur rénovation efficace, abordable et rapide. Équipées en moins d’une semaine de panneaux solaires, de façades et toitures isolantes ainsi que de nouveaux équipements énergétiques, les habitations ont vocation à ne pas consommer plus d’énergie qu’elles n’en produisent.

Démarré aux Pays-Bas, le projet y a déjà livré plus de 800 rénovations « zero energy » et a su séduire de nombreux pays, tels que la France, le Royaume-Uni et le Luxembourg. La livraison de près de 111 000 autres est prévue dans le cadre de « E=0 » grâce à un partenariat avec les acteurs du secteur de la construction des pays impliqués.

FAVORISER L’INNOVATION ET L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE, C’EST POSSIBLE !

Ecoresponsable, le projet s’inscrit dans une approche d’économie circulaire et d’intelligence, certes économique, mais surtout écologique. Il s’agira non seulement de réduire les impacts environnementaux générés par les matériaux utilisés, en privilégiant le biosourcé par exemple, mais également de mettre en œuvre de nouvelles méthodes de rénovation, comme l’industrialisation d’éléments préfabriqués par exemple.

Ce projet-pilote au Luxembourg demande pour sa réalisation de faire appel non seulement à de nouveaux matériaux, mais également aux techniques et aux technologies les plus récentes. Par exemple, parce qu’il s’impose comme LE nouvel outil incontournable permettant d’améliorer la coordination des équipes et d’optimiser les coûts sur chantier, le BIM sera utilisée pour réaliser les maquettes numériques des projets de rénovation. Grâce à une base de données communes et centralisées et une représentation graphique en 3D de l'ouvrage, le BIM permettra de préfigurer le bâtiment et la chaine de fabrication et de montage des éléments industrialisés.

Favorisant l’innovation, toutes les solutions, des plus récentes aux plus low-cost, seront donc exploitées et appliquées pour réduire le temps et l’impact des interventions sur site et ainsi limiter les gênes éventuelles pour les occupants. Contrat de performance énergétique en main, ces derniers, précisément, auront la garantie de l’efficacité énergétique de leur habitat ainsi rénové.

Si ce projet vous interpelle ou vous intéresse, n’hésitez pas à contacter Neobuild :  Boris Solecki, Project Manager / mail:   / Tel:  +352 26 59 56 270

DL